Project Description

Parc informatique

UNIFORMISER :

Pour éviter d’avoir à gérer un parc informatique complètement hétéroclite, tenter d’avoir le plus possible des appareils aux spécifications équivalentes, pour faciliter la gestion, le soutien technique et le remplacement de pièces.

RATIONALISER :

Voici quelques pistes pour maximiser l’utilisation des ressources et diminuer la facture d’électricité :

  1. Acquérir les nouvelles versions des logiciels (plus gourmandes en ressources), seulement lorsque c’est nécessaire.
  2. Virtualiser les serveurs : faire fonctionner sur un serveur un ou plusieurs systèmes d’exploitation / applications comme un simple logiciel, au lieu de ne pouvoir en installer qu’un seul par machine. C’est une solution qui commence à être intéressante à partir de trois ou quatre serveurs, mais attention aux abus car la facilité que cela apporte peut mener à une surconsommation des ressources du ou des serveurs physiques.
  3. Éliminer tout ce qui peut causer des ralentissements dans votre infrastructure, en vérifiant si le serveur est trop sollicité : câblage, switch, routeurs, pare-feu…
  4. Diminuer le nombre d’architectures et de technologies différentes. Assurer la configuration des appareils de façon la plus homogène possible.

UTILISER L’INFONUAGIQUE (CLOUD COMPUTING) POUR CERTAINS BESOINS :

En partageant des ressources informatiques externes à votre organisation, toute la puissance de calcul se trouve sur un serveur distant et vos ordinateurs peuvent être utilisés comme des terminaux.
Attention toutefois, car on déplace un problème pour le mettre ailleurs ! Mais il est fort probable que le datacenter dans lequel se trouve le serveur soit mieux géré en ce qui a trait à l’efficacité énergétique. Choisir autant que possible des fournisseurs selon des critères écologiques et responsables, pas seulement selon leur notoriété et leur sécurité

Postes de travail
Pour retrouver un fonctionnement optimal de vos postes de travail sans avoir à les changer, il est possible d’agir à deux niveaux :

OPTIMISATION LOGICIELLE

Au fur et à mesure qu’on l’utilise, on installe et on désinstalle sur l’ordinateur bon nombre de logiciels, on fait des mises à jour du système d’exploitation. Cela a pour effet de ralentir la machine. Il est possible de retrouver sa rapidité initiale et ainsi retarder sa mise au rencart grâce à quelques manipulations. Pour en savoir plus, voir la fiche « Améliorez les performances de votre système »

OPTIMISATION MATÉRIELLE

Parfois, l’optimisation des ressources logicielles ne suffit pas. Il est alors possible d’augmenter les performances d’un ordinateur (« upgrade »), s’il est évolutif, grâce à un nettoyage adéquat et/ou à l’ajout de mémoire vive, de stockage ou de périphériques. Pour en savoir plus, voir la fiche « Entretien et optimisation matérielle de votre ordinateur ».

Efficacité énergétique
En réduisant la consommation d’énergie des appareils, il est possible d’éviter leur usure prématurée et de diminuer leur impact sur l’environnement.

  1. Éteindre les ordinateurs lorsqu’ils ne sont pas utilisés sur une longue période. Par exemple, le soir avant de quitter le bureau. Il existe des logiciels de monitoring de la consommation électrique des ressources d’un parc informatique. Il est possible de configurer la fermeture et la remise sous tension des appareils, y compris les serveurs, selon leur utilisation, afin d’obtenir une meilleure efficacité énergétique.
  2. Éteindre les autres appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés, tels que les écrans, numériseurs, haut-parleurs, lecteurs externes, périphériques USB, etc.
  3. Configurer l’économiseur d’énergie pour gérer la veille de l’ordinateur.
    Attention aux économiseurs d’écran, conçus pour les écrans cathodiques : c’est inutile pour les écrans à cristaux liquides, voire néfaste et énergivore (surtout ceux en 3D).
  4. Régler la luminosité et le contraste des écrans.

 

Project Details

Font Resize
Contraste